Construction Maçonnerie Orléans

07 70 90 17 74

Partagez

Immobilier à Orléans : la carte des prix 2018

11/22/2018

Immobilier à Orléans : la carte des prix 2018

Les acquéreurs sont pressés et veulent signer sans délai. Résultat, les biens à vendre commencent à manquer, en particulier les appartements en bon état de l’hypercentre ainsi que les maisons de 80 à 100 mètres carrés, affichées entre 180.000 et 300.000 euros. "La cote s’est logiquement appréciée de 3 à 4% en un an, sauf dans le cas des surfaces des années 1960 et 1970 aux charges élevées", souligne Arnaud Merlet, de Guy Hoquet.

Difficile dès lors de tenter une négociation, comme d’hésiter trop longtemps. "Le rapport de force a basculé au profit des vendeurs", confirme Maxime Petel, d’ERA. Les transactions en moins d’une semaine, voire à la première visite, sont monnaie courante. Exemple avec cette maison à rafraîchir des années 1930 de 100 mètres carrés, rue du Parc, dans le très prisé quartier Dunois, vendue 250.000 euros sans discussion aux premiers visiteurs. Ou avec ce trois-pièces de 82 mètres carrés rue du Poirier, parti à 220.000 euros sans demande de rabais.

"S’ils ne sont pas prêts à payer n’importe quel prix, les acheteurs acceptent de débourser un peu plus pour un coup de cœur", note Christine Lamat, de Stéphane Plaza Immobilier. C’était le cas de cette maison rénovée de 90 mètres carrés, rue Desfriches, cédée sans négociation et malgré l’absence d’extérieur à 235.000 euros, en haut de sa fourchette d’estimation.

Visualisez la carte des prix sur Orléans

De nouvelles réductions d’impôts pour rénover les logements anciens Travaux : un site pour faciliter l’accès aux aides de l’Anah